Eden est née d'une mère musulmane et d’un père athée.

Ce qui cause sa descente aux enfers ? Un tout. La mort de l'un de ses deux frères, puis de son père. Une vie secrète et l’impossibilité pour elle d’être comprise par les siens.


On lui interdit d’être elle-même, d’aimer les femmes, d’aimer l’art, de chanter et de pleurer. Elle tente de trouver sa place à la maison pour élever son autre frère malgré sa dépression. Elle est finalement parti en foyer. Elle quitte sa mère.

Difficile pour elle de ne plus toucher aux drogues. Elle vagabonde alors dans les rues, passe des journées entières à marcher, à errer de places en places, de potes en potes : « Bien sûr, j’ai voulu cesser de vivre, mais je n'ai pas encore réussi... Je me suis dit que ma place était sur Terre, que je devais à présent tout faire pour m’y sentir à ma place, aussi difficile que cela puisse paraître »

Aujourd’hui, j’ai trouvé l’amour auprès d’une fille, j’ai retrouvé goût à la vie en étant libre. J’aime, et je chante”.
Back to Top